Provence et New York ?

J’ai fini de lire A Year in Provence de Peter Mayle et Une Française à New York de Laurence Haïm. Je ne sais pas pourquoi je n’ai jamais lu le premier, vu qu’il est sorti en 1989. Presque tous les anglophones qui se sont installés en France, ou qui veulent y s’installer, lisent ce livre fameux, aussi bien que les livres de Stephen Clarke et Adam Gopnik. Honnêtement, je n’ai lu aucun livre au sujet de la vie en France avant d’arriver sauf 60 Million Frenchmen Can’t be Wrong. (Ce livre m’a plu et j’ai appris tant, mais je n’ai pas vraiment compris la culture française et comment tout se passe ici. C’est vrai qu’on ne peut pas apprendre tout dans les livres, surtout comment survivre en France ! Je vais le lire à nouveau, 15 mois après mon arrivée, pour savoir si je comprends mieux ce pays ou toujours pas du tout.)

Le fait que je suis allée en Provence (aux mêmes communes desquelles Mayle a écrit) avant de lire le livre m’a aidée à comprendre la vie provençale, et par conséqeunt, les expériences de cet anglais. Je savais exactement de quoi il parlait. Je n’étais en Provence qu’une semaine, mais c’était suffisant pour découvrir le rythme de vie. Cependant, le livre m’a faite réaliser que peut-être la Provence n’est pas pour moi. En lisant, je me suis souvenue des repas qui duraient plus que 3 heures (trop long !)… plein de viande rouge et de l’ail que je n’aime pas du tout… les marchés complètement blindés de gens… les GROSSES bêtes qui ont envahi le jardin et la piscine chaque jour…

J’adore être à la campagne, mais pas comme ça. Il me faut plus d’espace et moins de gens (et d’insectes !), comme au nord des Etats-Unis, pour me détendre. J’ai eu le mal du pays récemment, et retourner en France après Noël etait un peu difficile. Il y a tellement de choses qui me manquent… le chauffage, la nourriture, le confort, la campagne, la neige, Thanksgiving, etc. Et il y a tellement de choses en France que je n’aime pas. Je voulais faire une liste de “pour et contre” les deux pays pour essayer de mieux apprécier ma vie en Europe, mais j’avais peur que cela me rendrait plus triste d’être en France.

Ensuite, j’ai lu Une Française à New York qui m’a rappellée de toutes les choses que je n’aime pas à propos des Etats-Unis. Le manque de sécurité de l’emploi et d’assurance maladie… le prix élevé de l’université… l’écart énorme entre les pauvres et les riches… seulement deux semaines de vacances chaque année… les médias qui ne parlent que de la célébrité et de la querre en Irak… C’était fascinant de lire les pensées d’une française au sujet de la vie américaine.

Plus précisement, elle a parlé de la vie des new-yorkais et de la ville, qui n’est pas du tout comme la campagne où habitent mes parents (et donc, ce n’est pas ce qui me manque). Néanmoins, j’avais commencé à faire ma liste. La plupart du temps, ce que j’aime aux Etats-Unis, je n’aime pas en France, et vice versa. Mais il est difficile de comparer les deux parce que pour moi, le Michigan est la campagne, et la France est la ville. On ne peut pas comparer les deux. Je ne suis pas tout à fait heureuse en France; mais est-ce que c’est la France entière ou la ville dans laquelle j’habite que je n’aime pas ? En plus, j’ai habité au Etats-Unis pendant 24 ans, et ce pays et cette culture est ce que je connais le mieux. Je m’y suis habituée et maintenant, il est difficile de changer, de s’habituer à un autre.

En tout cas, j’espère que le Canada (ahem, le Québec) sera un mélange de la France et des Etats-Unis, mais seulement des choses que j’aime !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed.
  • Aloysius Horn

    Merci pour l’article de blog intéressant en français. Je veux trouver une copie de “Une Française à New York”

  • Aloysius Horn

    Merci pour l’article de blog intéressant en français. Je veux trouver une copie de “Une Française à New York”

  • Matthew Sephton-Pike

    Votre blog aujourd’hui est très intéressant et j’aime comment vous donnez les avis positifs et négatifs de la vie en France mais aussi aux États-Unis. Je suis certain que le Canada sera, en effet, un bon mélange des vies français et américain (sauf peut-être plus comme les États-Unis que la France)Quand allez-vous bouger là-bas? écrivez bientôt.

  • Matthew Sephton-Pike

    Votre blog aujourd’hui est très intéressant et j’aime comment vous donnez les avis positifs et négatifs de la vie en France mais aussi aux États-Unis.

    Je suis certain que le Canada sera, en effet, un bon mélange des vies français et américain (sauf peut-être plus comme les États-Unis que la France)

    Quand allez-vous bouger là-bas?

    écrivez bientôt.

Why is Jennie no longer in France?

I created this blog in September 2006 when I moved to France from Michigan to teach English. Many of the earlier posts are about my personal life in France, dealing with culture shock, traveling in Europe and becoming fluent in French. In July 2011, I relocated to Australia to start my PhD in Applied Linguistics. Although I am no longer living in France, my research is on foreign language pedagogy and I teach French at a university so these themes appear most often on the blog. I also continue to post about traveling and being an American abroad.

Support ielanguages.com

The 2nd edition of French Language Tutorial is available as a PDF book. It has been updated with much more vocabulary, sample sentences, and cultural information, plus extended vocabulary lists, cross-referenced topics, and an alphabetical index.

Visit the Store to buy the PDF e-book for $14.95 or paperback book for $29.95.